Contact
Close

Contact

Plainte

Pourriez-vous répondre aux questions ci-dessous ? Nous pourrons vous répondre ainsi plus rapidement. Merci d'avance.

Votre entreprise / organisation est-elle cliente de BNP Paribas Fortis ?

Mon organisation est servie par un chargé de relation :

Votre message

Tapez le code indiqué dans l'image :

captcha

Merci

Votre message a bien été envoyé.

Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Retour à la page en cours›
Actualités

19.04.2016

Fraude au faux technicien : protégez votre entreprise

La fraude au faux technicien est souvent méconnue. C’est pourtant un des schémas de fraude actuels les plus courants qui cible particulièrement les PME.

Apprenez comment les escrocs procèdent en prenant connaissance du témoignage de Jean-Paul et Joëlle, dont l’entreprise a subi une tentative.

Jean-Paul : « Nous avons été contactés un vendredi vers 16 h par un certain M. Lucas de BNP Paribas, demandant la comptabilité. Joëlle, en charge des paiements, a pris l’appel. M. Lucas lui a expliqué que le site sur lequel nous réalisons nos paiements devait migrer vers une nouvelle version. Joëlle a dû répondre à de nombreuses questions sur notre mode de fonctionnement : virement manuel ou import de fichier, qui valide, par quel moyen, etc. »

« Ce qui m’a mis en confiance », ajoute Joëlle, « c’est qu’il s’exprimait très bien, il connaissait très bien mon outil, et il m’avait appelé déjà il y a quelques mois. Le numéro affiché était en 0 800. Malgré toutes ses questions, ce monsieur était très courtois et compétent. Il cherchait surtout à trouver le meilleur moment pour la migration, afin de nous impacter le moins possible, puisque, disait-il, le service serait inaccessible pendant 48 h à 72 h !

Pour la migration, un autre technicien m’a appelé : M. Martin. Il m’a communiqué un lien, afin de lui permettre de prendre la main sur mon ordinateur. J’ai cliqué sur le lien, puis il m’a donné un code de session que j’ai saisi dans l’interface. Ce nouveau technicien m’a fait la promotion de la mise à jour. Ensemble, nous avons vérifié le paramétrage de mon outil : les relevés de comptes, la gestion des tiers, les plafonds, les virements. Avant de raccrocher, il m’a rappelé de ne pas me connecter pendant 3 jours, et de faire les paiements en mode manuel pendant le temps de la migration. »

« Quand Joëlle m’a informé lundi matin que le technicien de BNP Paribas lui avait conseillé de ne pas se connecter pendant 3 jours, j’ai trouvé ça louche », raconte Jean-Paul. « J’ai immédiatement contacté mon chargé de relation. Il m’a dit tout de suite qu’il s’agissait d’une tentative de fraude. Il m’a expliqué que les migrations ont toujours lieu le week-end, et que BNP Paribas n’intervient jamais en ligne pour une mise à jour. Nous avons repéré un virement frauduleux de plus 300 000 EUR parti vers un pays étranger ! Heureusement, la banque a pu bloquer les fonds, et nous allons être remboursés rapidement. J’ai déposé plainte le jour même. »

Les indices qui doivent vous alerter

  • Tout interlocuteur vous proposant de l’aide, une migration, un test SEPA, etc. sur vos outils de paiement dont vous n’avez pas sollicité personnellement l’intervention
  • Des questions sur vos outils ou processus de paiement
  • Un lien que vous ne connaissez pas
  • Une invitation à prendre à distance la main sur votre ordinateur (par exemple via un service de type Goto Assist, ntrsupport.com, etc.)
  • L’incitation à faire un test de virement

Protégez-votre entreprise et vos employés !

  • Contactez votre chargé de relation en utilisant les coordonnées habituelles pour vérifier l’identité de toute personne prétendant faire partie de nos équipes.
  • Refusez la prise en main à distance de votre ordinateur à toute personne dont l’identité n’est pas sûre : ne vous rendez pas sur une adresse Internet, ne cliquez pas sur un lien.
  • Ne réalisez jamais de test à la demande d’un technicien : n’ajoutez pas de compte tiers, ne validez pas de transaction ou de remise. Même de votre initiative, ne faites jamais de test supérieur à 1 EUR.
  • Ne donnez jamais aucun code à personne (ex. : numéro généré par votre lecteur sans fil, mot de passe, code PIN …).
  • Protégez votre réseau informatique et vos PC contre les intrusions informatiques et les logiciels malveillants.

De façon générale, rappelez à vos employés la règle suivante : si un inconnu vous appelle, n'hésitez-pas à interrompre l’appel en prétextant que vous n'êtes pas disponible, prenez ses coordonnées, raccrochez, puis vérifiez ses coordonnées ou rappelez le en passant par son standard téléphonique.

Bon à savoir

  • Aucun technicien BNP Paribas n’est censé vous contacter pour faire de quelconque mise à jour, maintenance, tests, etc., sauf si vous avez sollicité personnellement l’intervention des équipes d’assistance.
  • Les escrocs connaissent très bien les outils bancaires ; ils sont souvent au courant des périodes de maintenance, des opérations commerciales en cours, voire même du nom de votre chargé d’affaires.
  • Pour mieux vous duper, le fraudeur peut réaliser des appels préalables, au cours desquels il vous aide sans vous escroquer.
  • Le faux technicien ne prétend pas forcément faire partie de votre banque : les fraudeurs peuvent aussi usurper l’identité de votre éditeur de logiciel, de Microsoft, etc.

Lien utile

Les entreprises, victimes d’escroqueries au paiement : comment se prémunir ? (pdf)

Actualités

14.06.2019

QPinch reçoit le label ‘Solar Impulse Efficient Solution’

La société belge QPinch a reçu le label ‘Solar Impulse Efficient Solution’ pour son projet visant à réduire l’empreinte carbone globale de l’industrie mondiale, en déployant une technologie innovante de récupération de chaleur.

Ce label attribué par la Fondation Solar Impulse représente un véritable gage de crédibilité. Il a pour objectif de récompenser les initiatives à travers le monde qui répondent à des critères élevés en matière de durabilité et de rentabilité.

Installée officiellement lors de la Cop 23, l’Alliance mondiale des solutions efficientes, pilotée par la Fondation Solar Impulse a été créée par le Suisse Bertrand Piccard : « J'ai lancé cette fondation pour transmettre le message que les technologies propres peuvent réaliser l'impossible ». Son but ? Faire émerger 1 000 idées profitables pour le climat.

Fidèle à sa volonté d’accompagner les entreprises dans leur transition durable, BNP Paribas Fortis tient à féliciter toutes les lauréates et particulièrement les sociétés belges aujourd’hui labellisées.

En savoir plus ?

Sources : OneHeart.fr, rtbf.be

Actualités

16.05.2019

‘Trends CFO of the Year’: une édition exceptionnelle !

Catherine Vandenborre, CFO de l'opérateur de réseau Elia, a été sacrée 'Trends-CFO of the Year 2019' ce 15 mai. Ce prix, qui en est à sa 8e édition, salue le professionnalisme et les compétences managériales d'une directrice financière particulièrement talentueuse. En 2018, elle a piloté avec succès l’augmentation de la participation d'Elia dans 50Hertz, son homologue allemand : une opération remarquable. Elle succède à Birgit Conix, CFO de TUI Group.

L'acquisition audacieuse réalisée fin 2018 par Aedifica, le spécialiste de l'immobilier de santé, d'un portefeuille de 92 maisons de repos en Grande-Bretagne détenu alors par le fonds d'investissement américain Lone Star a convaincu le jury. Grâce à cette opération d’un montant de 450 millions de livres sterling, le groupe bruxellois renforce sa position d’investisseur européen dans le secteur de l'immobilier de santé et remporte la première édition du prix " Trends-Deal of the Year ".

Catherine Vandenborre sacrée ‘CFO of the Year 2019’

L’entourage de Catherine Vandenborre, 48 ans et originaire du Brabant Wallon, la décrit comme une femme très intelligente, une travailleuse acharnée et une personne qui voit large. Entre 2005 et 2012, elle a été CEO de plusieurs filiales d'Elia et, en 2014, accède à la fonction de CFO du groupe qui gère le réseau de transport d’électricité en Belgique (Elia) et dans le nord-est de l'Allemagne (50Hertz). Son principal objectif est de créer de la valeur pour l'entreprise et ses actionnaires tout en œuvrant dans l’intérêt de la société. Le jury a été particulièrement convaincu par le rôle clé joué par Catherine Vandenborre et son équipe dans la double transaction qui a permis à Elia de prendre le contrôle total de l’entreprise allemande 50Hertz, s’appuyant notamment sur la banque d'investissement allemande KfW, un partenaire local solide. Les débats sur le climat, la mobilité ou la transition énergétique qu'Elia entend de réaliser au cours des prochaines années lui tiennent particulièrement à cœur.

Win-win

L'acquisition en 2018 des 40 % des parts qu'Elia ne détenait pas encore dans sa filiale allemande 50Hertz est un exploit remarquable. Pour le réussir, Catherine Vandenborre a créé la confiance nécessaire en écoutant et en discutant beaucoup. Elle est parvenue à démontrer que toutes les parties sortiraient gagnantes de l’opération. En maintenant la participation de cette infrastructure, essentielle pour l'Allemagne, entre les mains des Européens et en vendant 20 % des actions à la KfW, une banque publique allemande détenue à 100 % par le gouvernement allemand, Elia a réalisé son objectif : créer un ancrage local. Une décision tout à fait réfléchie, car Elia dispose désormais d'un partenaire local solide et disposé à investir dans 50Hertz. Cette acquisition crée en outre de la valeur tant pour l'entreprise que pour ses actionnaires. Le rendement de 50Hertz, qui possède un réel potentiel de croissance, est supérieur à celui des activités belges d'Elia. Tout profit donc pour le dividende de ses actionnaires. Enfin, Elia a l’opportunité d’acquérir de nouvelles connaissances dans le fonctionnement efficace d'un réseau électrique alimenté par des sources d'énergie renouvelables. Les consommateurs et les entreprises belges pourront en récolter les bénéfices à long terme.

Financement innovant

« Le financement de cette acquisition est le résultat d’un véritable travail d'équipe », insiste la CFO.

Avec ses collaborateurs, elle a réussi à trouver pas moins de 2 milliards d'euros en seulement quatre mois. Ensemble, ils ont imaginé trois sources de financement : une émission obligataire traditionnelle pour un montant de 300 millions d'euros, l’émission d'une obligation hybride pour 700 millions d'euros et enfin la revente de 20 % de 50Hertz à la banque KfW pour un milliard d'euros. Les obligations hybrides, qui s’apparentent à des actions, ont constitué une innovation pour Elia, mais surtout, lui ont permis de préserver sa solvabilité.

Aedifica réalise le ‘Deal of the Year‘

En décembre 2018, Stefaan Gielens, CEO d’Aedifica créait la surprise en annonçant l’acquisition d’un portefeuille immobilier de 92 maisons de repos en Grande-Bretagne détenu jusqu’alors par le fonds d'investissement américain Lone Star. Montant de la transaction : 450 millions de livres sterling (environ 520 millions d’euros). Désormais, l'investisseur immobilier dans le secteur de la santé est actif sur quatre marchés en Europe: Belgique, Pays-Bas, Allemagne et Grande-Bretagne. L'entreprise, fondée en 2005, ne compte pas s’arrêter là et investit massivement dans la poursuite de sa croissance. Ainsi, Aedifica a réalisé une augmentation de capital de 418 millions d’euros au début de ce mois.

Stefaan Gielens : « Notre acquisition britannique ne fait que souligner la nécessité de renoncer aux activités non essentielles. Des désinvestissements sont en cours. Nous serons le premier investisseur européen dans le secteur de l'immobilier de santé coté en bourse, probablement avant l’été. Un exploit dont je suis très fier.».

Partnership

Depuis 2012, BNP Paribas Fortis et Roularta récompensent les performances exceptionnelles d'un CFO (H/F) d'une entreprise issue du Top 500 belge. Le prix ‘Trends CFO of the Year’ met en lumière le rôle crucial joué par les CFO dans le développement financier et stratégique de leur entreprise. Pour la première fois, Trends décerne également le trophée " Deal of the Year ". Cette nouvelle distinction met à l’honneur une opération particulière – fusion et acquisition, introduction en Bourse, augmentation de capital, placement privé, etc. – dans laquelle une entreprise belge s’est particulièrement distinguée dans le courant de l’année 2018. Une façon de récompenser le leadership stratégique et financier.

Lisez les interviews complètes de Catherine Vandenborre, CFO d'Elia et de Stefaan Gielens, CEO d'Aedifica.

Source : Trends-Tendances

Actualités

15.05.2019

L’open innovation pour booster votre croissance

Vous souhaitez augmenter la capacité d'innovation de votre entreprise et booster votre compétitivité ? L'innovation ouverte peut être la solution. Elle vous permet de dépasser les frontières de votre propre entreprise et ouvre la porte à des collaborations et au partage des connaissances avec des partenaires externes.

Mais que signifie l'innovation ouverte ? Quels partenaires choisir et quelle stratégie de coopération mettre en place ? Comment éviter les pièges les plus fréquents ? Pour le savoir, BNP Paribas Fortis vous donne rendez-vous le mardi 11 juin dès 18h à Liège pour une soirée spéciale ‘Open Innovation’ sous la modération de Béatrice de Mahieu, Chief Innovation Officer chez Co.Station.

Ne ratez pas cette occasion : 1 heure trente pour faire le tour du sujet grâce à des témoignages d’entrepreneurs innovants et des débats avec un panel d’experts et d’acteurs locaux spécialisés qui vous livreront conseils et astuces pour réussir votre démarche d’innovation ouverte. Vous aurez également l'occasion de réseauter avec des entrepreneurs et des start-up de votre région, sans oublier les experts de notre Innovation Hub.

Votre entreprise souhaite passer à la vitesse supérieure ? Rejoignez-nous le 11 juin à Liège pour une soirée inspirante. Inscrivez-vous ici.

Programme

  • 18.00 – 18.30 Accueil des participants et verre de bienvenue
  • 18.30 – 20.30
    • Introduction
      Benoît Mélot, Directeur Entreprises Wallonie, Commercial Banking, BNP Paribas Fortis
    • L’innovation ouverte, un levier de croissance pour les entreprises
      Benoît Gailly, Professeur en gestion de l’innovation à la Louvain School of Management
    • « ilico », projet Digital Media de Voo
      Larry Grutman, Studio Manager, ØPP Startup Studio
      Charlène Renier, Groupe Innovation Manager pour le groupe Nethys
    • Innovation ouverte : les clés pour réussir
      Jean Jouet, CMI Groupe CTO, Membre du comité exécutif, et Julien Charlier, membre de l’équipe Projet Copernic–solution intégrée énergie/eau potable pour des communautés locales, CMI Groupe
      Norman Neyrinck, Avocat, cabinet d’avocats Lexing / Assistant de recherches, LCII, ULiège
      José Zurstrassen, Président du CA de Leansquare, fondateur de Skynet et de Keytrade Bank
      Jacques Galloy, Partner Gaudeto Private Equity, Administrateur de sociétés digitales
      Bruno Wattenbergh, Chairman of the Innovation Board, EY Belgium
    • Wrap-up et mot de clôture
      Bernard Dubois, Directeur Général Région Liège, Retail & Private Banking, BNP Paribas Fortis
  • 20.30 – 21.30 Networking cocktail

Adresse du jour

BNP Paribas Fortis
Auditorium
Place Xavier Neujean 8/10
4000 Liège

Actualités

03.05.2019

Groupe BNP Paribas, résultats du 1er trimestre 2019

L’activité de BNP Paribas est en hausse ce trimestre dans les trois pôles opérationnels. La croissance économique s’est ralentie en Europe mais reste positive. Après la crise des marchés de fin 2018, le contexte de marché est resté peu porteur en début de trimestre mais s’est amélioré en fin de période.

Jean-Laurent Bonnafé, Administrateur Directeur Général de BNP Paribas :
« BNP Paribas réalise ce trimestre un bon niveau de résultat, à 1,9 milliard d’euros. Les revenus sont en hausse grâce à la progression de l’activité dans les pôles opérationnels, avec notamment une reprise de l’activité de la clientèle de CIB. Les frais de gestion sont bien maîtrisés et bénéficient des mesures d’économies, ce qui permet de dégager un effet de ciseau positif. »

BNP Q1 2019 results 1

BNP Q1 2019 results 2

Découvrez les résultats en une page
Le communiqué de presse

Actualités

See all news

Discover More

Top