Contact
Close

Contact

Plainte

Pourriez-vous répondre aux questions ci-dessous ? Nous pourrons vous répondre ainsi plus rapidement. Merci d'avance.

Votre entreprise / organisation est-elle cliente de BNP Paribas Fortis ?

Mon organisation est servie par un chargé de relation :

Votre message

Tapez le code indiqué dans l'image :

captcha
La Banque traite vos données à caractère personnel conformément à la Déclaration Vie Privée de BNP Paribas Fortis SA.

Merci

Votre message a bien été envoyé.

Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Retour à la page en cours›
Actualités

25.04.2017

Réindustrialisation de l’Europe : un mouvement favorable aux PME

Quel visage possède aujourd’hui l’industrie en Europe et comment les PME peuvent-elles bénéficier de ce phénomène de réindustrialisation ?

Le secteur industriel emploie aujourd’hui 34 millions de personnes en Europe. S’il démontre un nouveau dynamisme, c’est notamment qu’il est en passe de connaître une « 4e révolution industrielle » : un changement de modèle qui intègre davantage de numérique, couplé à un phénomène de relocalisation vers les pays développés. La majorité des États membres de l’Union européenne (UE) connaissent ainsi une nette augmentation de leur activité industrielle depuis 2014.   

En effet, après un ralentissement de la quasi-totalité des activités industrielles européennes pendant la crise économique, la majorité des États membres ont enregistré un accroissement de la production dès 2014. La République tchèque, le Luxembourg, la Roumanie et la Hongrie ont enregistré des augmentations allant de 5 % à 7,2 %1. Un contexte économique et technologique qui ouvre la voie à de nouveaux investissements et opportunités pour les PME !

Une relocalisation des activités industrielles à l’échelle de l'Europe de plus en plus attractive

Pourquoi relocaliser son activité en Europe alors que l’on n’a eu de cesse de parler de délocalisations ? Simplement parce que deux arguments majeurs de celles-ci, à savoir la nécessité de faire tourner des usines de très grande taille pour obtenir un effet d’échelle et la recherche de main-d’œuvre à moindre coût, sont en passe de devenir obsolètes. En effet, la mutation de l’industrie vers un modèle « 4.0 », aussi appelé digital manufacturing , et intégrant des outils numériques ou des intelligences artificielles, booste la productivité et la flexibilité des unités de production en Europe. 

En parallèle, le coût de la main-d’œuvre dans des pays comme la Chine ou le Brésil augmente significativement avec l’amélioration du niveau de vie de la population, réduisant leur avantage comparatif. Un rapport de l’Organisation internationale du travail de 2015 montrait que les salaires chinois avaient déjà progressé en moyenne de 15 à 20 % par an entre 2000 et 2010. En 2015, l’augmentation y était de 10 %. Le résultat de cette tendance ? Un regain d’intérêt pour le territoire européen.

« Pour une renaissance industrielle européenne » : la stratégie de l’UE

La réindustrialisation du territoire européen et la compétitivité de son industrie font partie des objectifs phares de l’UE. En 2014, la Commission européenne souligne cette ambition via sa communication Pour une renaissance industrielle européenne. La stratégie Europe 2020 pour la croissance et l’emploi intègre un volet consacré à l’industrie, avec l’objectif de faire passer sa part dans le PIB à 20 %. Les principes généraux de la politique industrielle de l’UE réitèrent ainsi la volonté d’accélérer l’adaptation de l’industrie aux changements structurels, de favoriser un écosystème économique favorable, de soutenir les entreprises (et les PME en particulier), et d’encourager l’innovation.

(Source : Newsletter Entreprises BNP Paribas)

1  Eurostat, Statistiques sur l’industrie et la construction, 2015. 

Actualités

09.10.2019

Faites le test ici ! À quel point votre organisation est-elle durable ?

Le Sustainable Business Competence Centre (SBCC) de BNP Paribas Fortis, qui aide les entreprises à passer à un business model durable, a développé un test vous permettant de vérifier la position de votre entreprise dans la voie vers la transition durable.

En tant que plus grande banque de Belgique, BNP Paribas Fortis désire être un moteur du développement socio-économique dans notre pays. Pour ce faire, les entreprises doivent, à l'heure actuelle, passer à un modèle d'entreprise durable, ce qui n'est pas si simple. Voilà pourquoi BNP Paribas Fortis souhaite mettre son expertise à la disposition de ses clients.

L'une des initiatives du SBCC consiste en un tout nouveau test consacré aux entreprises, aux PME et aux clients institutionnels. Le test est composé de 15 questions relatives aux étapes permettant de devenir durable : la sensibilisation, le diagnostic, les quick wins, le business model, la collaboration et l'innovation.

En fonction de vos réponses, le SBCC est en mesure de vous informer concrètement sur les étapes à franchir pour devenir encore plus durable. De plus, nous disposons de tous les moyens pour vous accompagner au cours de toute la transition :

  • l'expertise technologique dans les domaines suivants : hightech, ICT, biotech, medtech, clean- & greentech...
  • un réseau d'entreprises et de relations
  • des produits et des services financiers susceptibles de faciliter la transition vers un modèle durable

Votre organisation choisit-elle aussi un avenir durable ?

FAITES LE TEST

Actualités

16.09.2019

Arval et la Défense signent un accord de coopération

Arval Belgium, la société de leasing du groupe BNP Paribas et leader du marché, a conclu un contrat de leasing opérationnel avec le Ministère de la Défense. Dans le cadre du renouvellement de son parc de véhicules utilitaires à usage professionnel, Arval fournira à la Défense 1 000 véhicules de service dans un délai record de 6 mois. 

Arval et le ministère de la Défense ont accordé une attention particulière à la sécurité routière et à l'environnement. L’accord s’est porté sur un nombre réduit de véhicules en privilégiant le partage des  véhicules de service. De plus, grâce à la nouvelle offre de télématique embarquée ‘Arval Active Link’, le ministère de la Défense s'est donné les moyens d'influencer positivement le comportement de ses usagers de la route et d'optimiser la consommation de carburant.

Une autre solution de mobilité innovante, le ‘Arval Car Sharing’, permettra bientôt aux collaborateurs de la Défense de réserver des véhicules via un système en ligne intuitif, sans avoir besoin d'un transfert de clé : les véhicules pourront être utilisés avec leur nouvelle carte d'identité militaire. Une solution sur mesure ! Arval Car Sharing est un bel exemple de mobilité flexible, innovante et durable.

Lire le communiqué de presse complet ici

Actualités

05.09.2019

BNP Paribas Fortis investit dans une biotech de Wavre

iSTAR Medical a développé un implant ophtalmique pour le traitement du glaucome (maladie dégénérative du nerf optique) et attire une belle brochette de nouveaux actionnaires pour poursuivre sa croissance. Dans un premier temps, elle augmente son capital de 17,5 millions d'euros ; dans un second temps, elle souhaite lever 15 millions d'euros. Au cours de ce premier tour de table, 5 nouveaux actionnaires ont récemment rejoint le capital, parmi lesquels BNP Paribas Fortis Private Equity, Gimv et Gimv Health & Care Co-Invest, le fonds néerlandais LSP HEF 2 Holding et le fonds allemand Earlybird. Les actionnaires existants, y compris Capricorn Venture Partners, apportent 2,6 millions.

Raf Moons, Directeur de BNP Paribas Fortis Private Equity : "BNP Paribas Fortis Private Equity a pour ambition de financer les entreprises et de soutenir leur croissance. Dans le secteur de la biotechnologie, un tel financement à long terme peut vraiment faire la différence. Plus de 60 millions de personnes dans le monde souffrent de glaucome, l'une des principales causes de cécité dans les pays développés. Nous sommes heureux de pouvoir soutenir Istar Medical dans le développement et la commercialisation de son implant."

Vous voulez en savoir plus ? Lire le communiqué de presse - version complète (uniquement en anglais)

Actualités

01.08.2019

Groupe BNP Paribas, résultats du 2eme trimestre 2019

L’activité de BNP Paribas est en hausse ce trimestre dans un contexte où la croissance économique reste positive en Europe mais s’est ralentie, induisant des anticipations de poursuite de l’environnement de taux bas.

Jean-Laurent Bonnafé, Administrateur Directeur Général de BNP Paribas : « BNP Paribas réalise au premier semestre un résultat en hausse, à 4,4 milliards d’euros. Les revenus augmentent grâce à la progression de l’activité dans les pôles opérationnels. Les frais de gestion sont bien maîtrisés et bénéficient du plan de transformation, ce qui permet de dégager un effet de ciseau positif. Le ratio de «common equity Tier 1» augmente à 11,9 %, illustrant la solidité du bilan. Les nouvelles expériences digitales déployées pour la clientèle sont un succès et le Groupe met activement en pratique sa politique ambitieuse d’engagement dans la société. »



Découvrez les résultats en une page
Le communiqué de presse

 

Actualités

See all news

Discover More

Top