Contact
Close

Contact

Plainte

Pourriez-vous répondre aux questions ci-dessous ? Nous pourrons vous répondre ainsi plus rapidement. Merci d'avance.

Votre entreprise / organisation est-elle cliente de BNP Paribas Fortis ?

Mon organisation est servie par un chargé de relation :

Votre message

Tapez le code indiqué dans l'image :

captcha

Merci

Votre message a bien été envoyé.

Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Retour à la page en cours›
Actualités

29.05.2016

Une approche intégrée des paiements internationaux

Il est devenu essentiel de donner des informations à chaque étape du processus de transaction pour améliorer l'expérience client et instaurer la confiance.

De plus en plus, les professionnels de la trésorerie et de la finance attendent un niveau d'intégration, de transparence et de transformation comparable dans le cadre de leurs opérations bancaires, qu'ils achètent ou vendent à l'échelle nationale ou internationale.

La prochaine étape en matière d'efficacité de paiement

En matière de paiement et d'encaissement, la recherche d'efficacité n'a rien de nouveau. De nombreuses entreprises ont déjà atteint un haut niveau de visibilité, de contrôle et d'efficacité dans leurs processus de paiement et d'encaissement. Non seulement l'utilisation d'instruments et de processus de paiement électronique est désormais répandue, mais les trésoriers et les directeurs financiers recourent également avec succès à la réconciliation automatique et l'imputation au compte, à des flux centralisés par le biais d'usines de paiement/encaissement et à des techniques efficaces, telles que les « paiements pour le compte de » (POBO) et les « encaissements au nom de » (COBO). Ces solutions permettent aux entreprises de toutes tailles et situées dans toutes les juridictions de rationaliser et d'automatiser leurs paiements et encaissements à l'échelle régionale ou mondiale, ainsi que de réduire le nombre de comptes sur lesquels elles opèrent.

Cependant, pour de nombreuses entreprises actives à l'échelle internationale, l'élément final qui fait encore défaut au processus de transaction, c'est la composante de change (FX).

En fonction de leur secteur et de leur modèle commercial, la plupart des entreprises doivent payer et/ou recevoir de l'argent dans plusieurs devises. Elles doivent dès lors disposer de comptes libellés dans différentes devises et sont soumises au risque de change. Les trésoriers peuvent choisir de gérer séparément le risque de change sur le marché des changes, mais cette option n'est généralement ouverte qu'aux trésoreries disposant des systèmes et ressources nécessaires et/ou aux devises pour lesquelles les expositions sont importantes.

Dans certains cas, il sera plus difficile de disposer de comptes courants centralisés en raison des réglementations relatives aux devises. Pour les devises moins exposées et pour les ‘fonctions de trésorerie’ plus petites, il n'est pas efficace – vu les coûts et les risques - de gérer ces expositions séparément. Les trésoriers recherchent dès lors des solutions intégrées permettant d'étendre l'efficacité de paiement et d'encaissement qu'ils obtiennent pour les opérations nationales aux opérations transfrontalières et en devises croisées, tout en gérant le risque de change.

Combiner des capacités de premier ordre sur le marché

Pour BNP Paribas, en tant que leader du marché dans les domaines du marché des changes et des opérations bancaires, il était devenu évident qu'il fallait combiner ces deux capacités en intégrant la solution de change transactionnelle de Global Markets, FX+, dans les solutions de paiement et de gestion de trésorerie.

Wim Grosemans, du centre de compétence de BNP Paribas Cash Management :

« Nous pouvons désormais satisfaire aux exigences des clients en matière de paiement et d'encaissement en devises internationales en convertissant les flux de devises étrangères automatiquement. Notre solution de paiement en devises croisées est déjà à la disposition des clients dans 12 pays d'Asie, dans 6 centres commerciaux du Moyen-Orient et dans 14 pays européens, couvrant 132 devises, le reste de l'Europe et l'Amérique du Nord devant suivre au cours des deux prochaines années.

En intégrant la gestion des risques de change à un paiement sortant ou entrant, les paiements en devises croisées réduisent le fardeau administratif et le coût du maintien de plusieurs comptes en devises étrangères et réduisent les risques de change auxquels l'entreprise serait autrement exposée. Les clients bénéficient d'un traitement automatisé, transparent et vérifiable des opérations de bout en bout, de l'exécution à la conversion et à la réconciliation de devises étrangères. »

Les paiements en devises croisées dans la pratique

Les clients sont très demandeurs des solutions de paiements en devises croisées de BNP Paribas. Ces clients vont de grandes entreprises multinationales (EMN) qui établissent des usines de paiement à l'échelle régionale ou mondiale et qui peuvent inclure des POBO, aux petites et moyennes entreprises.

Wim Grosemans : « Lorsque nous avons lancé la solution de paiements en devises croisées de BNP Paribas, nous nous attendions à ce que les grandes multinationales aient moins besoin de solutions intégrées de paiement et d'encaissement en devises croisées que les petites ou moyennes entreprises ou que ceux qui ne disposent pas d'une ‘fonction de trésorerie’ sophistiquée. Cependant, nous nous sommes rendu compte que les trésoriers des multinationales étant des experts dans la quantification des risques, du coût de leur gestion en interne et de la valeur de l'intégration et de l'automatisation, ils se sont montrés très intéressés par les avantages des paiements en devises croisées. Ces clients sont actifs dans des secteurs aussi divers que le transport maritime, la production, les voyages et la vente au détail.

Bien que la solution s'applique également aux encaissements, les entreprises connaissant un volume important de paiements et d'encaissements dans une monnaie déterminée sont susceptibles de préférer un compte en devises réservé à la gestion de cette monnaie. Les encaissements en devises croisées conviennent parfaitement aux entreprises qui reçoivent des paiements dans une devise spécifique mais n'ont pas de passif compensatoire dans cette devise, qui reçoivent un petit nombre de paiements ou de faibles montants dans une devise particulière ou qui reçoivent des paiements à des intervalles imprévisibles ou de façon inattendue. »

Actualités

17.07.2019

The World’s Best Bank for Corporate Responsibility

Depuis plus de 25 ans, Euromoney, publication de référence en matière de finance internationale, met en avant les meilleures banques dans plusieurs catégories. Cette année, BNP Paribas a été désigné 'The World’s Best Bank for Corporate Responsibility'.

Antoine Sire, directeur de l'Engagement BNP Paribas : "Cette distinction récompense le travail de tous les collaborateurs du Groupe BNP Paribas engagés aux côtés des clients pour construire un nouveau modèle de banque, innovant et inclusif ". 

En 2017, le Groupe a créé une direction de l’Engagement d’entreprise pour faire de la finance durable, de la responsabilité sociale et environnementale et de l’inclusion, des atouts pour BNP Paribas. Depuis, toutes les entités du Groupe ont multiplié les initiatives pour accroître l’impact positif de leurs activités sur l’environnement et l’inclusion sociale, avec une attention particulière portée à la jeunesse, l’entrepreneuriat social et les communautés locales. 

"Cette reconnaissance de BNP Paribas souligne les efforts déployés dans les différents pays", ajoute Wilfried Remans, Head of CSR & Public Affairs chez BNP Paribas Fortis. "La Belgique a toujours joué un rôle de pionnier dans ce domaine, d’une première politique sectorielle de défense en 2005 à une stratégie complète en matière de produits d’investissement socialement responsable aujourd'hui, en passant par le conseil aux entreprises en matière de transition énergétique."

En plus d’être désignée ‘Meilleure banque au monde pour sa responsabilité d’entreprise 2019’, BNP Paribas a également reçu 3 autres trophées lors de la cérémonie de remise de prix qui s’est déroulée à Londres, ce mercredi 10 juillet 2019 : 

  1. World’s Best Bank for Corporate Responsibility
  2. Luxembourg’s Best Bank
  3. Western Europe’s Best Bank for Financing
  4. Western Europe’s Best Bank for Transaction Services

Plus d'infos

Actualités

27.06.2019

Saisir les opportunités business des ODD, suivez le guide !

Mis à l’agenda par l’ONU en 2015, les fameux Objectifs de Développement Durable (ODD) visent à éradiquer la pauvreté, protéger la planète et garantir la prospérité pour tous. Déclinés en 169 cibles à atteindre, ils reposent sur les actions conjuguées des gouvernements, de la société civile et des acteurs économiques. Le World Business Council for Sustainable Development (WBCSD) estime en outre que leur réalisation à l’échelle mondiale pourrait générer des opportunités de plusieurs milliards de dollars ainsi que la création de nombreux emplois à l’horizon 2030. Mais reste une question centrale : comment traduire ces ambitions en réelles opportunités commerciales ?

Pas à pas, dans un but commun

C’est dans ce sens que le WBCSD — une coalition de 190 entreprises internationales, unies par leur engagement pour le développement durable — a conçu un outil pour les dirigeants : le « CEO Guide to the Sustainable Development Goals ». Un contenu riche en enseignements, entre autres pour comprendre le rôle que peuvent jouer les entreprises. Mais aussi pour comprendre les implications des ODD sur la dimension business. Autrement dit ? Prendre conscience du risque de l’inaction, saisir les opportunités, utiliser l’information pour une meilleure gouvernance et reconnaître le besoin de collaborer avec l’ensemble des autres acteurs. Des piliers essentiels pour mener des actions à l’échelle mondiale et faire bouger les lignes, puisque comme le dit l’adage… l’union fait la force.

Actualités

21.06.2019

‘Belgian Growth Fund’ démarre avec 213 millions d'euros

Le fonds de fonds ‘Belgian Growth Fund’, qui s'inspire d'un modèle analogue réussi au Danemark, aidera les entreprises belges prometteuses dans leur expansion à l'international.

Son initiatrice, la Société Fédérale de Participations et d'Investissement (SFPI) et ses partenaires Participatiemaatschappij Vlaanderen (PMV) et BNP Paribas Fortis Private Equity, sont ravis d’avoir pu aisément lever 213 millions d’euros, dès le premier closing. Pour ce faire, le Belgian Growth Fund s’est tourné vers des investisseurs institutionnels tels que des banques, des compagnies d'assurance et des fonds de pension, ainsi qu'auprès de ‘family offices’. Ce montant devrait encore grimper lors de closings ultérieurs.

En savoir plus ? Lisez le communiqué de presse.

Actualités

14.06.2019

QPinch reçoit le label ‘Solar Impulse Efficient Solution’

La société belge QPinch a reçu le label ‘Solar Impulse Efficient Solution’ pour son projet visant à réduire l’empreinte carbone globale de l’industrie mondiale, en déployant une technologie innovante de récupération de chaleur.

Ce label attribué par la Fondation Solar Impulse représente un véritable gage de crédibilité. Il a pour objectif de récompenser les initiatives à travers le monde qui répondent à des critères élevés en matière de durabilité et de rentabilité.

Installée officiellement lors de la Cop 23, l’Alliance mondiale des solutions efficientes, pilotée par la Fondation Solar Impulse a été créée par le Suisse Bertrand Piccard : « J'ai lancé cette fondation pour transmettre le message que les technologies propres peuvent réaliser l'impossible ». Son but ? Faire émerger 1 000 idées profitables pour le climat.

Fidèle à sa volonté d’accompagner les entreprises dans leur transition durable, BNP Paribas Fortis tient à féliciter toutes les lauréates et particulièrement les sociétés belges aujourd’hui labellisées.

En savoir plus ?

Sources : OneHeart.fr, rtbf.be

Actualités

See all news

Discover More

Top