Contact
Close

Contact

Plainte

Pourriez-vous répondre aux questions ci-dessous ? Nous pourrons vous répondre ainsi plus rapidement. Merci d'avance.

Votre entreprise / organisation est-elle cliente de BNP Paribas Fortis ?

Mon organisation est servie par un chargé de relation :

Votre message

Tapez le code indiqué dans l'image :

captcha
La Banque traite vos données à caractère personnel conformément à la Déclaration Vie Privée de BNP Paribas Fortis SA.

Merci

Votre message a bien été envoyé.

Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Retour à la page en cours›
Actualités

29.05.2016

Une approche intégrée des paiements internationaux

Il est devenu essentiel de donner des informations à chaque étape du processus de transaction pour améliorer l'expérience client et instaurer la confiance.

De plus en plus, les professionnels de la trésorerie et de la finance attendent un niveau d'intégration, de transparence et de transformation comparable dans le cadre de leurs opérations bancaires, qu'ils achètent ou vendent à l'échelle nationale ou internationale.

La prochaine étape en matière d'efficacité de paiement

En matière de paiement et d'encaissement, la recherche d'efficacité n'a rien de nouveau. De nombreuses entreprises ont déjà atteint un haut niveau de visibilité, de contrôle et d'efficacité dans leurs processus de paiement et d'encaissement. Non seulement l'utilisation d'instruments et de processus de paiement électronique est désormais répandue, mais les trésoriers et les directeurs financiers recourent également avec succès à la réconciliation automatique et l'imputation au compte, à des flux centralisés par le biais d'usines de paiement/encaissement et à des techniques efficaces, telles que les « paiements pour le compte de » (POBO) et les « encaissements au nom de » (COBO). Ces solutions permettent aux entreprises de toutes tailles et situées dans toutes les juridictions de rationaliser et d'automatiser leurs paiements et encaissements à l'échelle régionale ou mondiale, ainsi que de réduire le nombre de comptes sur lesquels elles opèrent.

Cependant, pour de nombreuses entreprises actives à l'échelle internationale, l'élément final qui fait encore défaut au processus de transaction, c'est la composante de change (FX).

En fonction de leur secteur et de leur modèle commercial, la plupart des entreprises doivent payer et/ou recevoir de l'argent dans plusieurs devises. Elles doivent dès lors disposer de comptes libellés dans différentes devises et sont soumises au risque de change. Les trésoriers peuvent choisir de gérer séparément le risque de change sur le marché des changes, mais cette option n'est généralement ouverte qu'aux trésoreries disposant des systèmes et ressources nécessaires et/ou aux devises pour lesquelles les expositions sont importantes.

Dans certains cas, il sera plus difficile de disposer de comptes courants centralisés en raison des réglementations relatives aux devises. Pour les devises moins exposées et pour les ‘fonctions de trésorerie’ plus petites, il n'est pas efficace – vu les coûts et les risques - de gérer ces expositions séparément. Les trésoriers recherchent dès lors des solutions intégrées permettant d'étendre l'efficacité de paiement et d'encaissement qu'ils obtiennent pour les opérations nationales aux opérations transfrontalières et en devises croisées, tout en gérant le risque de change.

Combiner des capacités de premier ordre sur le marché

Pour BNP Paribas, en tant que leader du marché dans les domaines du marché des changes et des opérations bancaires, il était devenu évident qu'il fallait combiner ces deux capacités en intégrant la solution de change transactionnelle de Global Markets, FX+, dans les solutions de paiement et de gestion de trésorerie.

Wim Grosemans, du centre de compétence de BNP Paribas Cash Management :

« Nous pouvons désormais satisfaire aux exigences des clients en matière de paiement et d'encaissement en devises internationales en convertissant les flux de devises étrangères automatiquement. Notre solution de paiement en devises croisées est déjà à la disposition des clients dans 12 pays d'Asie, dans 6 centres commerciaux du Moyen-Orient et dans 14 pays européens, couvrant 132 devises, le reste de l'Europe et l'Amérique du Nord devant suivre au cours des deux prochaines années.

En intégrant la gestion des risques de change à un paiement sortant ou entrant, les paiements en devises croisées réduisent le fardeau administratif et le coût du maintien de plusieurs comptes en devises étrangères et réduisent les risques de change auxquels l'entreprise serait autrement exposée. Les clients bénéficient d'un traitement automatisé, transparent et vérifiable des opérations de bout en bout, de l'exécution à la conversion et à la réconciliation de devises étrangères. »

Les paiements en devises croisées dans la pratique

Les clients sont très demandeurs des solutions de paiements en devises croisées de BNP Paribas. Ces clients vont de grandes entreprises multinationales (EMN) qui établissent des usines de paiement à l'échelle régionale ou mondiale et qui peuvent inclure des POBO, aux petites et moyennes entreprises.

Wim Grosemans : « Lorsque nous avons lancé la solution de paiements en devises croisées de BNP Paribas, nous nous attendions à ce que les grandes multinationales aient moins besoin de solutions intégrées de paiement et d'encaissement en devises croisées que les petites ou moyennes entreprises ou que ceux qui ne disposent pas d'une ‘fonction de trésorerie’ sophistiquée. Cependant, nous nous sommes rendu compte que les trésoriers des multinationales étant des experts dans la quantification des risques, du coût de leur gestion en interne et de la valeur de l'intégration et de l'automatisation, ils se sont montrés très intéressés par les avantages des paiements en devises croisées. Ces clients sont actifs dans des secteurs aussi divers que le transport maritime, la production, les voyages et la vente au détail.

Bien que la solution s'applique également aux encaissements, les entreprises connaissant un volume important de paiements et d'encaissements dans une monnaie déterminée sont susceptibles de préférer un compte en devises réservé à la gestion de cette monnaie. Les encaissements en devises croisées conviennent parfaitement aux entreprises qui reçoivent des paiements dans une devise spécifique mais n'ont pas de passif compensatoire dans cette devise, qui reçoivent un petit nombre de paiements ou de faibles montants dans une devise particulière ou qui reçoivent des paiements à des intervalles imprévisibles ou de façon inattendue. »

Actualités

13.03.2020

BNP Paribas Fortis : résultats annuels 2019

BNP Paribas Fortis a publié aujourd’hui ses résultats annuels 2019 avec de nombreux résultats positifs. Citons ainsi la hausse de 14,5% du résultat net consolidé par rapport à l’année précédente. En excluant les éléments non récurrents, le résultat net sous-jacent s’est accru de 7,9%.

Max Jadot, Administrateur Directeur Général : « BNP Paribas Fortis a réalisé de bons résultats en 2019 avec un bénéfice net de 2,2 milliards d’euros. Nous avons pu compenser la constante pression à la baisse qu’exercent les taux d’intérêt bas en Belgique grâce à des volumes plus importants, des commissions plus élevées, ainsi qu’une hausse des revenus chez BGL BNP Paribas, Arval, Personal Finance et Leasing Solutions. La Banque de Détail en Belgique a poursuivi sans ménagement ses efforts pour financer les projets de nos clients particuliers et entreprises. »

Cliquez ici pour le communiqué de presse

 

Actualités

22.01.2020

KUBE, l’app facilitant la vie des banques et des entreprises

Fruit de la collaboration entre les quatre grandes banques belges (Belfius, BNP Paribas Fortis, ING Belgique et KBC) et le Groupe Isabel, KUBE (Know Your Customer Utility for Banks and Entreprises) est une application qui permet aux institutions financières de partager les données de l'entreprise dans le cadre du processus dit " Know Your Customer " (KYC). Basée sur la technologie des blockchains, KUBE accélère et facilite le service aux entreprises et renforce également la lutte contre la fraude et le blanchiment d'argent. Avec KUBE, le secteur financier belge est le premier à utiliser à grande échelle le blockchain pour identifier les entreprises.

L’avantage ? Ouvrir un compte d’entreprise plus facilement

Vous ne devez insérer vos données qu’une seule fois sur la plateforme. Elles seront ensuite vérifiées et validées par la banque. Elles sont ensuite partagées entre les différentes organisations affiliées de manière sécurisée. Lorsque vous, en tant qu’entreprise, ouvrez un compte auprès d’une autre banque, le processus KYC sera plus rapide puisque les données requises seront directement disponibles. Cela vous permet d’ouvrir un compte sans soucis ni retards administratifs.

Lire le communiqué de presse

Actualités

18.12.2019

BNP Paribas Fortis Private Equity entre au capital de JAC

Le 19 novembre 2019, BNP Paribas Fortis Private Equity a complété son portefeuille en acquérant une participation minoritaire dans JAC, fabricant de trancheuses à pains, leader du secteur, et de machines de mécanisation de la pâte.

BNP Paribas Fortis Private Equity soutient ainsi la transmission à la nouvelle génération de ce groupe familial en pleine expansion.

Baudouin Van Cauwenberghe explique : « L’entreprise était à la recherche d’un partenaire capable de s’engager sur le long terme et possédant les moyens financiers et les connaissances nécessaires en matière de fusions-acquisitions pour soutenir l’expansion de JAC. Nous avons opté pour un partenariat avec BNP Paribas Fortis Private Equity, car nous partageons la même vision de l’avenir du groupe. Les aspects opérationnels ne changeront pas ».
Louis Hubert, Investment Manager chez BNP Paribas Fortis Private Equity ajoute : « Nous avons été particulièrement impressionnés par la trajectoire de croissance du groupe, qui est le résultat d’une vision claire associée à une attention soutenue à la durabilité, la qualité et l’innovation. JAC détient une position dominante sur son marché et un potentiel de croissance majeur. En tant que partenaire actif, BNP Paribas Fortis Private Equity est déterminé à soutenir la nouvelle génération aux commandes de l’entreprise à réaliser ses plans d’expansion et à renforcer son leadership dans le secteur ».

Lire le communiqué de presse.


En savoir plus sur les activités de BNP Paribas Fortis Private Equity

Actualités

17.12.2019

Etex lie le coût de son crédit à des objectifs durables

Etex, spécialiste international des matériaux de construction, a récemment décidé de convertir son crédit syndiqué de 600 millions d’euros en un Sustainability Linked Loan of Positive Incentive Loan.

Depuis le 29 novembre 2019, le coût du crédit est lié à une cote de risque ESG (« Environmental, Social and Governance »), déterminée annuellement par l’agence de notation indépendante Sustainalytics. La marge d’intérêt est ainsi liée à la performance durable d’Etex. La note est bonne ? La marge d’intérêt diminue. La note est faible ? Le prêt est légèrement plus cher. Un consortium de 10 banques a accordé cette ligne de crédit, avec BNP Paribas Fortis en tant que Sustainability Coordinator et Facility Agent.

En contractant un tel prêt, Etex peut aligner son financement sur sa stratégie de développement durable. L’entreprise poursuit ainsi un objectif clair : diminuer la consommation d’eau, d’énergie et de matières premières ainsi que réduire les émissions de gaz à effet de serre et les déchets. 

« Je me réjouis que le groupe Etex ait fait appel à BNP Paribas Fortis pour mettre en œuvre cette ligne de crédit durable afin de l’accompagner dans ses efforts en matière de développement durable », déclare Max Jadot, CEO de BNP Paribas Fortis. « Ce Positive Incentive Loan montre que nous offrons, tout comme les autres banques du consortium que nous représentons, des solutions innovantes et durables à nos clients dans le but de mettre l’économie sur la voie d’un avenir faible en carbone ».

Découvrez-en plus dans le communiqué de presse.

Actualités

See all news

Discover More

Top