Contact
Close

Contact

Plainte

Pourriez-vous répondre aux questions ci-dessous ? Nous pourrons vous répondre ainsi plus rapidement. Merci d'avance.

Votre entreprise / organisation est-elle cliente de BNP Paribas Fortis ?

Mon organisation est servie par un chargé de relation :

Votre message

Tapez le code indiqué dans l'image :

captcha
La Banque traite vos données à caractère personnel conformément à la Déclaration Vie Privée de BNP Paribas Fortis SA.

Merci

Votre message a bien été envoyé.

Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Retour à la page en cours›
Actualités

01.07.2016

Astuces RH - Travailler mieux n’est pas travailler plus

La performance au travail tient parfois à des choses insoupçonnées et d’une grande simplicité.

Re-légitimer le sommeil

Une bonne nuit peut être comparée à du carburant, il en faut pour rester productif toute une journée au bureau. Aetna, grosse compagnie d’assurance américaine, fournit des trucs et astuces pour bien dormir et récompense désormais ses collaborateurs pour l’attention qu’ils vouent à leur nuit : 25 dollars sont offerts par mois à toute personne volontaire enregistrant sur son ‘wearable’ 7 heures de sommeil par nuit 20 jours successifs. 

Qu’est-ce qu’un bon manager ?

C’est celui qui fait preuve de bienveillance, d’éthique, de respect et qui s’occupe du bien-être de ses équipes. Il ne doit pas pour autant avoir l’étoffe d’un Chief Happiness ni installer des baby foots au bureau. Puisqu’un employé heureux est une nécessité dans l’intérêt de l’entreprise, voici quelques conseils à la portée de tout manager soucieux de créer des conditions favorables au bonheur de ses collaborateurs :

  1. Il délègue Il a compris la puissance de la confiance qu’il prête à son équipe : la responsabiliser, lui prouver sa reconnaissance, sont des stimulants.  
  2. C’est un havre dans la tempête Les cris du chef, mêlés aux sirènes lancinantes de la crise, n’arrangeraient rien à l’ambiance ni au moral. Un bon manager est capable de rester calme.
  3. Il communique et il sourit Rien de pire pour les équipes qu’un responsable maussade ou qui se cache. La mauvaise humeur est contagieuse.
  4. Il a le mot pour rire L’humour détend et remet le business à sa place.
  5. Il inspire Responsable et collaborateurs sont forcés de partager une bonne partie de leur vie. Dans ce contexte, il est préférable que le manager soit inspirant, à l’écoute et ouvert aux suggestions.
  6. Il laisse de la marge pour la vie privée Tacitement, il fait comprendre à ses collaborateurs qu’ils ont droit à une vie après le bureau : pas de  réunion à 19h, empathie pour la famille, attention au bien-être de chacun, etc.
  7. Bravo, merci, oui, mais aussi non, font partie de son vocabulaire La reconnaissance est une denrée nécessaire à la motivation, c’est connu mais vite oublié aussi. Féliciter, le faire savoir à sa hiérarchie, ne pas s’approprier tous les lauriers mais aussi, prendre des décisions parfois peu populaires, assumer les responsabilités d’une erreur, tout cela demande de l’abnégation, s’avère difficile mais est indispensable.

Rien ne sert de courir, il faut surtout responsabiliser et partager

Base Design est une agence de branding dont le directeur créatif, Thierry Brunfaut, nous confie une méthodologie basée sur les responsabilités et l’autonomie pour tous, qui lui permet de faire plus en travaillant moins. Sa semaine est ponctuée de 4 moments de vérité avec son équipe. Entretemps, chacun choisit son temps, son espace, voire son équipe de travail pour autant que les projets soient bien menés.

  1. Lundi matin : les 3 défis de la semaine Juste 20 minutes debout, le temps pour chacun de coller ses 3 défis de la semaine sur des post-it qui resteront jusqu’au lundi suivant. Par défi : un objectif clair, un délai et l’engagement devant tous de le réaliser.
  2. Mercredi matin : où en est-on depuis lundi ? 3 heures pour échanger l’état des lieux des projets en cours, favoriser le feedback mais aussi partager ses émotions, son humeur, les faits importants de la semaine, ses attentes face à la réunion et son engagement dans le succès de celle-ci.
  3. Jeudi midi : on passe à table ! Prendre le temps de se connaître est nécessaire au ‘bien collaborer ensemble’.
  4. Vendredi après-midi ; flash-back sur la semaine C’est le moment de faire la revue des défis. Réalisés, il donne un sentiment de travail accompli. Non finalisés, ils apprennent sur les erreurs commises et permettent d’identifier des points d’amélioration.
(Sources : http://www.atelier.net , www.linkedin.com/pulse , https://bizcover.bnpparibasfortis.be)
Actualités

03.08.2020

GROUPE BNP PARIBAS FORTIS, RESULTATS DU 2e TRIMESTRE

Les équipes, les ressources et l’expertise au service des clients

Au deuxième trimestre 2020, le Groupe BNP Paribas a mobilisé dans un contexte de crise sanitaire, ses équipes, ses ressources et son expertise au service de l'économie et pour accompagner ses clients - particuliers, entreprises et institutions.

Jean-Laurent Bonnafé, Administrateur Directeur Général :  

« Notre modèle de banque diversifié a démontré toute son efficacité pour soutenir les clients et l’économie face à une crise sanitaire inédite. BNP Paribas a su rapidement mobiliser ses équipes, ses ressources et ses expertises pour répondre aux besoins de ses clients dans toute l’Europe et au-delà.
Cette capacité à financer largement l’économie est le fruit d’un travail de long terme engagé par le Groupe au service de ses clients particuliers, entreprises et institutionnels. Elle est le reflet de sa solidité financière, de la diversification et de l’intégration de ses activités, de la relation de proximité avec ses clients, de la prudence dans sa gestion des risques mais aussi de la puissance d’exécution de ses plateformes.
Avec toutes les équipes de BNP Paribas, dont je tiens à saluer la mobilisation exceptionnelle pour soutenir l’économie et la société, nous sommes aux côtés de nos clients pour limiter l’impact économique et social de la crise. Toutes nos forces restent mobilisées pour assurer une relance économique solide et durable.»

Plus d’infos dans le communiqué de presse : https://invest.bnpparibas.com/documents/2t20-cp-45634  

Actualités

17.07.2020

Une relance de l’économie en K à éviter

Si la reprise de l’économie est sur la bonne voie dans la plupart des pays développés, elle ne concerne pas forcément toutes les couches de la population. C’est ce qui s’appelle une relance en K, comme le précise Koen De Leus dans son dernier billet.

Les épidémies, comme celles du coronavirus que nous connaissons actuellement, ont tendance à creuser l’inégalité. C’est ce que révèle le coefficient Gini, qui augmente de 1,25% dans les cinq années suivant une pandémie. Cette inégalité touche principalement le marché de l’emploi et peut même avoir une incidence sur la montée du populisme.

Comment et pourquoi éviter une reprise en K ? Découvrez « Comment éviter une reprise en K de l’économie » sur le blog de Koen De Leus.  

Actualités

15.07.2020

L’endettement des entreprises à la hausse en 2020

Un nouvel indice relative à l’endettement des entreprises, le Janus Henderson Corporate Index, a été dévoilé ce mois de juillet 2020. Sylviane Delcuve, Senior Economist BNP Paribas Fortis analyse les résultats dans son dernier billet.

Le Janus Henderson Corporate Debt Index retrace la situation financière globale et l’évolution de la dette de près de 900 entreprises dans le monde. Paru il y a quelques jours, l’indice apprend que l’endettement des entreprises a de grandes chances de s’être accru, alors qu’il était déjà en forte hausse ces cinq dernières années. Sylviane Delcuve, Senior Economist BNP Paribas Fortis analyse les résultats de cet index, qui annonce une hausse de 12% de l’encours en 2020.

Pourquoi l’endettement augmente depuis 5 ans ? Quel est l’impact de la crise du coronavirus ? Qui sont les « champions » de la dette ? Découvrez les réponses à ces questions sur le blog de Sylviane Delcuve.

Actualités

03.07.2020

La banque investit dans un fonds universitaire européen

BNP Paribas Fortis Private Equity investit dans le fonds « VIVES Inter-University Fund », un fonds universitaire européen créé par l’UCLouvain via sa société de transfert de technologies, Sopartec. Ce fonds pourra investir dans des spin-offs issues de cinq universités de rang mondial. L’objectif de ce fonds est d’accélérer la recherche au profit de toutes et tous, soit transformer les résultats de la recherche scientifique européenne de pointe en projet entrepreneurial à haut potentiel avec un fort impact sociétal.

Aux côtés d’autres investisseurs, BNP Paribas Fortis Private Equity investit ainsi dans ce fonds doté de 32 millions d’euros, et dont l’objectif est d’atteindre les 50 millions.

« L’investissement dans le VIVES Inter-University Fund s’inscrit pleinement dans l’implication active que BNP Paribas Fortis souhaite démontrer dans des initiatives liées à l’université.  Pas seulement pour générer des opportunités cross-sell, mais aussi pour renforcer notre image en tant que moteur d’innovation et d’entrepreneuriat dans le paysage économique belge », précise Mireille Kielemoes, Managing Director Private Equity de BNP Paribas Fortis.

Découvrez-en plus sur VIVES Inter-University Fund dans le communiqué de presse FR / EN

Actualités

See all news

Discover More

Top