Contact
Close

Contact

Plainte

Pourriez-vous répondre aux questions ci-dessous ? Nous pourrons vous répondre ainsi plus rapidement. Merci d'avance.

Votre entreprise / organisation est-elle cliente de BNP Paribas Fortis ?

Mon organisation est servie par un chargé de relation :

Votre message

Tapez le code indiqué dans l'image :

captcha
La Banque traite vos données à caractère personnel conformément à la Déclaration Vie Privée de BNP Paribas Fortis SA.

Merci

Votre message a bien été envoyé.

Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Retour à la page en cours›
Actualités

01.07.2016

Astuces RH - Travailler mieux n’est pas travailler plus

La performance au travail tient parfois à des choses insoupçonnées et d’une grande simplicité.

Re-légitimer le sommeil

Une bonne nuit peut être comparée à du carburant, il en faut pour rester productif toute une journée au bureau. Aetna, grosse compagnie d’assurance américaine, fournit des trucs et astuces pour bien dormir et récompense désormais ses collaborateurs pour l’attention qu’ils vouent à leur nuit : 25 dollars sont offerts par mois à toute personne volontaire enregistrant sur son ‘wearable’ 7 heures de sommeil par nuit 20 jours successifs. 

Qu’est-ce qu’un bon manager ?

C’est celui qui fait preuve de bienveillance, d’éthique, de respect et qui s’occupe du bien-être de ses équipes. Il ne doit pas pour autant avoir l’étoffe d’un Chief Happiness ni installer des baby foots au bureau. Puisqu’un employé heureux est une nécessité dans l’intérêt de l’entreprise, voici quelques conseils à la portée de tout manager soucieux de créer des conditions favorables au bonheur de ses collaborateurs :

  1. Il délègue Il a compris la puissance de la confiance qu’il prête à son équipe : la responsabiliser, lui prouver sa reconnaissance, sont des stimulants.  
  2. C’est un havre dans la tempête Les cris du chef, mêlés aux sirènes lancinantes de la crise, n’arrangeraient rien à l’ambiance ni au moral. Un bon manager est capable de rester calme.
  3. Il communique et il sourit Rien de pire pour les équipes qu’un responsable maussade ou qui se cache. La mauvaise humeur est contagieuse.
  4. Il a le mot pour rire L’humour détend et remet le business à sa place.
  5. Il inspire Responsable et collaborateurs sont forcés de partager une bonne partie de leur vie. Dans ce contexte, il est préférable que le manager soit inspirant, à l’écoute et ouvert aux suggestions.
  6. Il laisse de la marge pour la vie privée Tacitement, il fait comprendre à ses collaborateurs qu’ils ont droit à une vie après le bureau : pas de  réunion à 19h, empathie pour la famille, attention au bien-être de chacun, etc.
  7. Bravo, merci, oui, mais aussi non, font partie de son vocabulaire La reconnaissance est une denrée nécessaire à la motivation, c’est connu mais vite oublié aussi. Féliciter, le faire savoir à sa hiérarchie, ne pas s’approprier tous les lauriers mais aussi, prendre des décisions parfois peu populaires, assumer les responsabilités d’une erreur, tout cela demande de l’abnégation, s’avère difficile mais est indispensable.

Rien ne sert de courir, il faut surtout responsabiliser et partager

Base Design est une agence de branding dont le directeur créatif, Thierry Brunfaut, nous confie une méthodologie basée sur les responsabilités et l’autonomie pour tous, qui lui permet de faire plus en travaillant moins. Sa semaine est ponctuée de 4 moments de vérité avec son équipe. Entretemps, chacun choisit son temps, son espace, voire son équipe de travail pour autant que les projets soient bien menés.

  1. Lundi matin : les 3 défis de la semaine Juste 20 minutes debout, le temps pour chacun de coller ses 3 défis de la semaine sur des post-it qui resteront jusqu’au lundi suivant. Par défi : un objectif clair, un délai et l’engagement devant tous de le réaliser.
  2. Mercredi matin : où en est-on depuis lundi ? 3 heures pour échanger l’état des lieux des projets en cours, favoriser le feedback mais aussi partager ses émotions, son humeur, les faits importants de la semaine, ses attentes face à la réunion et son engagement dans le succès de celle-ci.
  3. Jeudi midi : on passe à table ! Prendre le temps de se connaître est nécessaire au ‘bien collaborer ensemble’.
  4. Vendredi après-midi ; flash-back sur la semaine C’est le moment de faire la revue des défis. Réalisés, il donne un sentiment de travail accompli. Non finalisés, ils apprennent sur les erreurs commises et permettent d’identifier des points d’amélioration.
(Sources : http://www.atelier.net , www.linkedin.com/pulse , https://bizcover.bnpparibasfortis.be)
Actualités

02.06.2020

La pandémie touche surtout les plus démunis

Le Covid-19, et la crise qui y est liée, impacte le monde entier mais touche davantage les pays et les populations les plus pauvres. Analyse avec Koen De Leus, Chief Economist de BNP Paribas Fortis.

Personne n’est épargné par la pandémie du coronavirus et par la crise financière, économique et sociale qu’elle a engendrée. Mais il y a une couche de la population qui la subit bien plus que les autres comme le souligne Koen De Leus, Chief Economist de BNP Paribas Fortis dans son dernier billet sur son blog.

Cette catégorie, ce sont les personnes les plus défavorisées, que ce soit dans les pays en développement ou en Occident. Menace de famine, aide au développement réduite, maigre soutien des banques locales, dépendance des matières premières… les pays pauvres seront encore plus touchés. Chez nous aussi, les demandes de soutien auprès des CPAS et des banques alimentaires battent malheureusement des records. Du pain bénit pour les partis extrêmes ?

Découvrez-en plus sur le blog de Koen De Leus

Actualités

27.05.2020

Rendre la croissance plus durable en sortie de crise

Et si l’on profitait de la relance de l’économie pour la rendre plus durable ? Koen De Leus, Chief Economist BNP Paribas Fortis, en parle dans son dernier billet.

Les mesures de déconfinement et de soutien vont permettre de progressivement relancer l’économie mondiale, nationale et locale. Plutôt que de faire « comme avant », c’est peut-être le moment idéal de tout réinitialiser et de créer une économie plus durable, comme le suggère Koen De Leus, Chief Economist BNP Paribas Fortis.

Réchauffement climatique, biodiversité, réduction des émissions de CO2… la crise liée au COVID-19 a au moins provoqué une prise de conscience générale de l’impact de nos modes de vie sur notre planète. Comment rendre notre monde et notre économie neutres en carbone, comment investir durablement, quelles leçons tirer de cette crise ?

Découvrez-en plus sur le blog de Koen De Leus

Actualités

20.05.2020

La chaire universitaire 'BNP Paribas Fortis Transport, Logistique et Ports' poursuit sa mission

Depuis dix ans, cette chaire universitaire,  implantée au sein de l’Université d’Anvers, prend le pouls d’un des principaux secteurs économiques de notre pays. Elle vient d’être renouvelée pour un an.

Véritable catalyseur d’innovation, elle identifie les challenges que doit relever le secteur maritime, rassemble les principaux acteurs de la communauté portuaire et recherche des solutions créatives.

La huitième édition des  « Port Co.Innovation Cafés » réunira à nouveau le monde académique, les industries et les entreprises le 16 juin 2020 prochain et sera, circonstances obligent, entièrement en ligne. Il sera évidemment question de l’impact de la crise du coronavirus sur la chaîne maritime  et des défis opérationnels qui en découlent. Les idées qui y seront échangées devraient servir d’inspiration pour toutes sortes d’innovations et donneront les lignes directrices pour de nouvelles recherches scientifiques. Vous souhaitez participer au 8ième BNP Paribas Port Co.Innovation Café ?

Inscrivez-vous ici pour la huitième édition des  « Port Co.Innovation Cafés ».

Pour en savoir plus, n’hésitez à lire le communiqué de presse.

Actualités

05.05.2020

Groupe BNP Paribas Fortis, résultats du 1er trimestre

Une excellente dynamique du trimestre impactée par une crise sanitaire sans précédent

L’excellente dynamique qui se profilait au premier trimestre a été impactée par une crise sanitaire sans précédent. Il est indéniable que celle-ci a eu des répercussions majeures sur les anticipations macroéconomiques et a généré des chocs extrêmes sur les marchés financiers. Au terme d’un trimestre en ligne avec les objectifs 2020 de BNP Paribas, les développements de la crise sanitaire ont eu différents impacts négatifs sur le premier trimestre 2020.

Jean-Laurent Bonnafé, Administrateur Directeur Général : « Face à la crise sanitaire, les équipes du Groupe se sont mobilisées partout dans le monde afin de contribuer au fonctionnement de l’économie, et à son bon financement. Nos préoccupations ont été de protéger nos collaborateurs totalement mobilisés pour assurer l’ensemble des services de la banque, de mettre en place rapidement des solutions de financement pour nos clients entreprises, institutionnels et particuliers, et de lancer dans toutes les régions où nous sommes présents un plan de dons d’urgence aux hôpitaux, et aux organisations engagées en faveur des personnes fragiles.
Au terme d’un trimestre soutenu par une excellente dynamique commerciale, en ligne avec ses objectifs 2020, les résultats de BNP Paribas au 1er trimestre 2020 ont été impactés par la violence de la crise sanitaire. Malgré ce choc, la bonne résistance des revenus et des résultats démontre la robustesse du modèle diversifié et intégré du Groupe. Avec toutes les équipes de BNP Paribas, dont je tiens à saluer l’engagement au service de nos clients et de la société, nous poursuivrons nos efforts pour atténuer l’impact de la crise sur l’économie et préparer l’avenir. »

Plus d’infos dans le communiqué de presse : https://invest.bnpparibas.com/documents/1t20-cp-11523

Actualités

See all news

Discover More

Top