Contact
Close

Contact

Plainte

Pourriez-vous répondre aux questions ci-dessous ? Nous pourrons vous répondre ainsi plus rapidement. Merci d'avance.

Votre entreprise / organisation est-elle cliente de BNP Paribas Fortis ?

Mon organisation est servie par un chargé de relation :

Votre message

Tapez le code indiqué dans l'image :

captcha
La Banque traite vos données à caractère personnel conformément à la Déclaration Vie Privée de BNP Paribas Fortis SA.

Merci

Votre message a bien été envoyé.

Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Retour à la page en cours›
Actualités

29.03.2018

Qui succédera à Luc Popelier et sera le ‘CFO of the Year 2018’ ?

Créée en 2012 à l’initiative de Trends-Tendances en collaboration avec BNP Paribas Fortis, cette distinction récompense la performance exceptionnelle d'un directeur financier issu de l’une des 500 meilleures entreprises belges.

En plus d’être un professionnel de la finance, le CFO doit aujourd’hui être un partenaire stratégique, un leader et un gestionnaire de personnel. Tels sont aussi les critères sur base desquels les candidats sélectionnés seront jugés par le jury. Tous ont joué un rôle important dans le développement financier et stratégique de leur entreprise.

Qui fera la différence et succédera à Luc Popelier (KBC Groep) ? 5 candidats sont en lice :

  • Birgit Conix (Telenet)
    Début 2016, peu après l’acquisition de l’opérateur mobile Base, le CEO de Telenet promettait d’accroître chaque année le flux de trésorerie d’exploitation de 5 à 7 % en moyenne entre 2015 et 2018, et ce malgré le statu quo du chiffre d’affaires. Un objectif ambitieux que la CFO Birgit Conix est parvenue à réaliser. En février, elle annonçait même une hausse de 6 à 7 % en moyenne. Un exploit qui est le fruit d’années de travail acharné et d’acquisitions ciblées. Lorsqu’elle rejoint Telenet en 2013, la croissance du chiffre d’affaires de l’entreprise commençait à s’essouffler. En 50 jours, elle élabore avec son équipe un plan d’action qui doit permettre à l’opérateur de renverser la vapeur. « Il a fallu resserrer les procédures, sans pour autant renoncer à notre culture de l’innovation », explique Birgit Conix qui mise sur des équipes autonomes mais responsabilisées. Mi-juillet, Birgit Conix prendra ses fonctions de CFO du géant du tourisme allemand TUI.
  • Didier De Sorgher (Spadel)
    Le CFO de Spadel a dirigé la récente acquisition de Devin, le leader bulgare des eaux embouteillées. Une acquisition qui a boosté le chiffre d’affaires du groupe (croissance de 15,4 % de son chiffre d’affaires consolidé sur l’ensemble de l’année 2017) et son développement international. Depuis qu’il a intégré Spadel en 2004, Didier De Sorgher a vu sa fonction évoluer vers un rôle de véritable business partner. « Nous réfléchissons de façon périodique à des plans stratégiques à cinq ans afin de fixer des priorités. Ne pas décider dans l’instant nous permet de faire des choix de rupture qui demandent parfois de plomber les résultats pour mieux repartir ensuite. »
  • Koenraad Rogiers (H.Essers)
    En 2011, cet économiste informaticien est nommé CFO de l’entreprise de logistique H.Essers. La société a engrangé un chiffre d’affaires de 646 millions d’EUR en 2017, soit une croissance de 13 %. Elle investit annuellement 60 à 80 millions d’EUR dans ses projets d’expansion. Outre la croissance organique, le groupe limbourgeois réalise des acquisitions ciblées. La plus récente ? Huktra, le spécialiste des conteneurs citernes (Zeebrugge) racheté fin février 2018. Selon Koenraad Rogiers, la proactivité est une des qualités essentielles du CFO. « Il faut préparer l’avenir. Quand la décision tombe dans un dossier d’acquisition, il est trop tard pour commencer à réfléchir en termes d’intégration. Ce processus doit déjà avoir été préparé dans les grandes lignes. Le tout est de savoir comment le concrétiser. »
  • Catherine Vandenborre (Elia)
    Entrée en 2013 chez Elia (gestionnaire du réseau de transport d’électricité), cette CFO gère un volume d’investissement annuel de plus d’un milliard d’EUR. Avec son équipe, elle a consacré beaucoup d’attention ces deux dernières années à la refonte de la gestion du risque afin de mieux contrôler les investissements. L’avantage ? En cas de problèmes, il est possible d’identifier immédiatement les moyens disponibles pour les résoudre le plus rapidement possible. Pour Catherine Vandenborre, « Un bon CFO doit bien sûr être à l’aise avec les chiffres et pouvoir les interpréter rapidement. Il doit aussi être capable de diriger et de dynamiser une équipe, car il traite avec tous les départements de la société. La communication revêt une dimension capitale. Surtout pour une société cotée en Bourse. »
  • Mickael Van den Hauwe (WDP)
    Grand fan de sports d’endurance et brillant financier, Mickael Van den Hauve rejoint WDP, une société immobilière réglementée active dans les entrepôts et les infrastructures logistiques, en juillet 2011. Depuis lors, le parcours de l’action de l’entreprise est un sans-faute. De 2011 à aujourd’hui, son cours a bondi de 40 à 100 EUR, alors que le portefeuille immobilier de la société est passé d’environ 990 millions à 2,7 milliards d’EUR. En 2016 , WDP a lancé un plan de développement à 5 ans qui prévoit 1,25 milliard d’investissements. Un plan rondement mené puisque 750 millions ont déjà été identifiés. « Nous ne voulons pas croître pour le plaisir de croître. Nous voulons gérer à la fois les intérêts des clients et ceux des actionnaires. Ce n’est pas contradictoire. Au contraire, cela signifie que vous avez un modèle commercial qui dégage des bénéfices de façon durable », affirme le CFO.

Le nom du gagnant sera dévoilé lors d’une soirée de gala, après une introduction par Sandrine Dufour (CFO, Proximus) et un débat sur l’impact de la blockchain sur la finance, modéré par Björn Cumps, professeur à la Vlerick Business School. Rendez-vous donc ce 16 mai à l’Autoworld à Bruxelles ou sur Twitter via #TrendsCFO2018 !

Source : Trends-Tendances.

S’inscrire à la soirée

Actualités

16.09.2019

Arval et la Défense signent un accord de coopération

Arval Belgium, la société de leasing du groupe BNP Paribas et leader du marché, a conclu un contrat de leasing opérationnel avec le Ministère de la Défense. Dans le cadre du renouvellement de son parc de véhicules utilitaires à usage professionnel, Arval fournira à la Défense 1 000 véhicules de service dans un délai record de 6 mois. 

Arval et le ministère de la Défense ont accordé une attention particulière à la sécurité routière et à l'environnement. L’accord s’est porté sur un nombre réduit de véhicules en privilégiant le partage des  véhicules de service. De plus, grâce à la nouvelle offre de télématique embarquée ‘Arval Active Link’, le ministère de la Défense s'est donné les moyens d'influencer positivement le comportement de ses usagers de la route et d'optimiser la consommation de carburant.

Une autre solution de mobilité innovante, le ‘Arval Car Sharing’, permettra bientôt aux collaborateurs de la Défense de réserver des véhicules via un système en ligne intuitif, sans avoir besoin d'un transfert de clé : les véhicules pourront être utilisés avec leur nouvelle carte d'identité militaire. Une solution sur mesure ! Arval Car Sharing est un bel exemple de mobilité flexible, innovante et durable.

Lire le communiqué de presse complet ici

Actualités

11.09.2019

Faites le test ici ! À quel point votre organisation est-elle durable ?

Le Sustainable Business Competence Centre (SBCC) de BNP Paribas Fortis, qui aide les entreprises à passer à un business model durable, a développé un test vous permettant de vérifier la position de votre entreprise dans la voie vers la transition durable.

En tant que plus grande banque de Belgique, BNP Paribas Fortis désire être un moteur du développement socio-économique dans notre pays. Pour ce faire, les entreprises doivent, à l'heure actuelle, passer à un modèle d'entreprise durable, ce qui n'est pas si simple. Voilà pourquoi BNP Paribas Fortis souhaite mettre son expertise à la disposition de ses clients.

L'une des initiatives du SBCC consiste en un tout nouveau test consacré aux entreprises, aux PME et aux clients institutionnels. Le test est composé de 15 questions relatives aux étapes permettant de devenir durable : la sensibilisation, le diagnostic, les quick wins, le business model, la collaboration et l'innovation.

En fonction de vos réponses, le SBCC est en mesure de vous informer concrètement sur les étapes à franchir pour devenir encore plus durable. De plus, nous disposons de tous les moyens pour vous accompagner au cours de toute la transition :

  • l'expertise technologique dans les domaines suivants : hightech, ICT, biotech, medtech, clean- & greentech...
  • un réseau d'entreprises et de relations
  • des produits et des services financiers susceptibles de faciliter la transition vers un modèle durable

Votre organisation choisit-elle aussi un avenir durable ?

FAITES LE TEST

Actualités

05.09.2019

BNP Paribas Fortis investit dans une biotech de Wavre

iSTAR Medical a développé un implant ophtalmique pour le traitement du glaucome (maladie dégénérative du nerf optique) et attire une belle brochette de nouveaux actionnaires pour poursuivre sa croissance. Dans un premier temps, elle augmente son capital de 17,5 millions d'euros ; dans un second temps, elle souhaite lever 15 millions d'euros. Au cours de ce premier tour de table, 5 nouveaux actionnaires ont récemment rejoint le capital, parmi lesquels BNP Paribas Fortis Private Equity, Gimv et Gimv Health & Care Co-Invest, le fonds néerlandais LSP HEF 2 Holding et le fonds allemand Earlybird. Les actionnaires existants, y compris Capricorn Venture Partners, apportent 2,6 millions.

Raf Moons, Directeur de BNP Paribas Fortis Private Equity : "BNP Paribas Fortis Private Equity a pour ambition de financer les entreprises et de soutenir leur croissance. Dans le secteur de la biotechnologie, un tel financement à long terme peut vraiment faire la différence. Plus de 60 millions de personnes dans le monde souffrent de glaucome, l'une des principales causes de cécité dans les pays développés. Nous sommes heureux de pouvoir soutenir Istar Medical dans le développement et la commercialisation de son implant."

Vous voulez en savoir plus ? Lire le communiqué de presse - version complète (uniquement en anglais)

Actualités

01.08.2019

Groupe BNP Paribas, résultats du 2eme trimestre 2019

L’activité de BNP Paribas est en hausse ce trimestre dans un contexte où la croissance économique reste positive en Europe mais s’est ralentie, induisant des anticipations de poursuite de l’environnement de taux bas.

Jean-Laurent Bonnafé, Administrateur Directeur Général de BNP Paribas : « BNP Paribas réalise au premier semestre un résultat en hausse, à 4,4 milliards d’euros. Les revenus augmentent grâce à la progression de l’activité dans les pôles opérationnels. Les frais de gestion sont bien maîtrisés et bénéficient du plan de transformation, ce qui permet de dégager un effet de ciseau positif. Le ratio de «common equity Tier 1» augmente à 11,9 %, illustrant la solidité du bilan. Les nouvelles expériences digitales déployées pour la clientèle sont un succès et le Groupe met activement en pratique sa politique ambitieuse d’engagement dans la société. »



Découvrez les résultats en une page
Le communiqué de presse

 

Actualités

See all news

Discover More

Top