Contact
Close

Contact

Plainte

Pourriez-vous répondre aux questions ci-dessous ? Nous pourrons vous répondre ainsi plus rapidement. Merci d'avance.

Vous êtes indépendant, exercez une profession libérale, démarrez ou dirigez une petite entreprise locale. Rendez-vous sur notre site dédié aux professionnels.

Vous êtes un particulier ? Rendez-vous sur notre site dédié aux particuliers .

Votre entreprise / organisation est-elle cliente de BNP Paribas Fortis ?

Mon organisation est servie par un chargé de relation :

Votre message

Tapez le code indiqué dans l'image :

captcha
Check
La Banque traite vos données à caractère personnel conformément à la Déclaration Vie Privée de BNP Paribas Fortis SA.

Merci

Votre message a bien été envoyé.

Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Retour à la page en cours›
Actualités

16.05.2019

‘Trends CFO of the Year’: une édition exceptionnelle !

Catherine Vandenborre, CFO de l'opérateur de réseau Elia, a été sacrée 'Trends-CFO of the Year 2019' ce 15 mai. Ce prix, qui en est à sa 8e édition, salue le professionnalisme et les compétences managériales d'une directrice financière particulièrement talentueuse. En 2018, elle a piloté avec succès l’augmentation de la participation d'Elia dans 50Hertz, son homologue allemand : une opération remarquable. Elle succède à Birgit Conix, CFO de TUI Group.

L'acquisition audacieuse réalisée fin 2018 par Aedifica, le spécialiste de l'immobilier de santé, d'un portefeuille de 92 maisons de repos en Grande-Bretagne détenu alors par le fonds d'investissement américain Lone Star a convaincu le jury. Grâce à cette opération d’un montant de 450 millions de livres sterling, le groupe bruxellois renforce sa position d’investisseur européen dans le secteur de l'immobilier de santé et remporte la première édition du prix " Trends-Deal of the Year ".

Catherine Vandenborre sacrée ‘CFO of the Year 2019’

L’entourage de Catherine Vandenborre, 48 ans et originaire du Brabant Wallon, la décrit comme une femme très intelligente, une travailleuse acharnée et une personne qui voit large. Entre 2005 et 2012, elle a été CEO de plusieurs filiales d'Elia et, en 2014, accède à la fonction de CFO du groupe qui gère le réseau de transport d’électricité en Belgique (Elia) et dans le nord-est de l'Allemagne (50Hertz). Son principal objectif est de créer de la valeur pour l'entreprise et ses actionnaires tout en œuvrant dans l’intérêt de la société. Le jury a été particulièrement convaincu par le rôle clé joué par Catherine Vandenborre et son équipe dans la double transaction qui a permis à Elia de prendre le contrôle total de l’entreprise allemande 50Hertz, s’appuyant notamment sur la banque d'investissement allemande KfW, un partenaire local solide. Les débats sur le climat, la mobilité ou la transition énergétique qu'Elia entend de réaliser au cours des prochaines années lui tiennent particulièrement à cœur.

Win-win

L'acquisition en 2018 des 40 % des parts qu'Elia ne détenait pas encore dans sa filiale allemande 50Hertz est un exploit remarquable. Pour le réussir, Catherine Vandenborre a créé la confiance nécessaire en écoutant et en discutant beaucoup. Elle est parvenue à démontrer que toutes les parties sortiraient gagnantes de l’opération. En maintenant la participation de cette infrastructure, essentielle pour l'Allemagne, entre les mains des Européens et en vendant 20 % des actions à la KfW, une banque publique allemande détenue à 100 % par le gouvernement allemand, Elia a réalisé son objectif : créer un ancrage local. Une décision tout à fait réfléchie, car Elia dispose désormais d'un partenaire local solide et disposé à investir dans 50Hertz. Cette acquisition crée en outre de la valeur tant pour l'entreprise que pour ses actionnaires. Le rendement de 50Hertz, qui possède un réel potentiel de croissance, est supérieur à celui des activités belges d'Elia. Tout profit donc pour le dividende de ses actionnaires. Enfin, Elia a l’opportunité d’acquérir de nouvelles connaissances dans le fonctionnement efficace d'un réseau électrique alimenté par des sources d'énergie renouvelables. Les consommateurs et les entreprises belges pourront en récolter les bénéfices à long terme.

Financement innovant

« Le financement de cette acquisition est le résultat d’un véritable travail d'équipe », insiste la CFO.

Avec ses collaborateurs, elle a réussi à trouver pas moins de 2 milliards d'euros en seulement quatre mois. Ensemble, ils ont imaginé trois sources de financement : une émission obligataire traditionnelle pour un montant de 300 millions d'euros, l’émission d'une obligation hybride pour 700 millions d'euros et enfin la revente de 20 % de 50Hertz à la banque KfW pour un milliard d'euros. Les obligations hybrides, qui s’apparentent à des actions, ont constitué une innovation pour Elia, mais surtout, lui ont permis de préserver sa solvabilité.

Aedifica réalise le ‘Deal of the Year‘

En décembre 2018, Stefaan Gielens, CEO d’Aedifica créait la surprise en annonçant l’acquisition d’un portefeuille immobilier de 92 maisons de repos en Grande-Bretagne détenu jusqu’alors par le fonds d'investissement américain Lone Star. Montant de la transaction : 450 millions de livres sterling (environ 520 millions d’euros). Désormais, l'investisseur immobilier dans le secteur de la santé est actif sur quatre marchés en Europe: Belgique, Pays-Bas, Allemagne et Grande-Bretagne. L'entreprise, fondée en 2005, ne compte pas s’arrêter là et investit massivement dans la poursuite de sa croissance. Ainsi, Aedifica a réalisé une augmentation de capital de 418 millions d’euros au début de ce mois.

Stefaan Gielens : « Notre acquisition britannique ne fait que souligner la nécessité de renoncer aux activités non essentielles. Des désinvestissements sont en cours. Nous serons le premier investisseur européen dans le secteur de l'immobilier de santé coté en bourse, probablement avant l’été. Un exploit dont je suis très fier.».

Partnership

Depuis 2012, BNP Paribas Fortis et Roularta récompensent les performances exceptionnelles d'un CFO (H/F) d'une entreprise issue du Top 500 belge. Le prix ‘Trends CFO of the Year’ met en lumière le rôle crucial joué par les CFO dans le développement financier et stratégique de leur entreprise. Pour la première fois, Trends décerne également le trophée " Deal of the Year ". Cette nouvelle distinction met à l’honneur une opération particulière – fusion et acquisition, introduction en Bourse, augmentation de capital, placement privé, etc. – dans laquelle une entreprise belge s’est particulièrement distinguée dans le courant de l’année 2018. Une façon de récompenser le leadership stratégique et financier.

Lisez les interviews complètes de Catherine Vandenborre, CFO d'Elia et de Stefaan Gielens, CEO d'Aedifica.

Source : Trends-Tendances

Actualités

27.07.2021

BNP Paribas Fortis Private Equity investit dans Konings

BNP Paribas Fortis Private Equity, qui aide les entreprises prometteuses à réaliser leurs ambitions de croissance, a pris une participation minoritaire dans la société Konings de Zonhoven. Co-packer et producteur indépendant de boissons, l'entreprise se concentre sur la création, la production et le remplissage de boissons alcoolisées et non alcoolisées, tant dans des bouteilles en verre que dans des cannettes, des bouteilles en PET ou des cartons à boisson. Konings travaille exclusivement pour des tiers, généralement de grandes marques de boissons. 

Afin de poursuivre leurs projets de croissance durable à l’échelle internationale, les actionnaires-administrateurs de Konings cherchaient un partenaire fiable à long terme capable d’apporter le soutien financier nécessaire. Leur choix s’est porté sur notre banque. Grâce à cet investissement, nous renforçons notre collaboration fructueuse de longue date avec Konings, qui a débuté en 2007.

Lire le communiqué de presse complet ici.
En savoir plus sur le private equity ? Cliquez ici.

Actualités

19.07.2021

La chaire « BNP Paribas Fortis Transport, Logistique et Ports » prolongée de 2 ans

Depuis 10 ans, la chaire « BNP Paribas Fortis Transport, Logistique et Ports » liée à l’Université d’Anvers offre une plateforme aux acteurs du secteur maritime. Ce jubilé n’est certainement pas le point final. Durabilité, technologie, flux croissant de marchandises... Plus qu'assez de matière pour prolonger la chaire jusqu’au 30 septembre 2023.

Outre la recherche scientifique, la chaire réunit les principaux acteurs de la communauté portuaire nationale et internationale pour réfléchir à des solutions créatives pour le port de demain. « Nous stimulons l’échange d’informations », explique le professeur Dr Christa Sys de l’Université d’Anvers. « Cela donne lieu à de nouvelles idées et accélère les initiatives d’innovation et les améliorations dans le secteur maritime. »

La chaire poursuivra également sa mission au cours des 2 prochaines années. Didier Beauvois, Head BNP Paribas Fortis Corporate Banking, commente : « Le secteur maritime est l’un des principaux secteurs économiques en Belgique. En créant une communauté et en facilitant la collaboration, nous stimulons l’esprit d’innovation et rendons les entreprises plus compétitives. »

Dix ans de belles réalisations, dont plusieurs cafés co-innovation et un e-book (uniquement disponible en anglais). Le 30 septembre, ce jubilé sera fêté comme il se doit. Mais de beaux défis se profilent également. Quel est l’impact de l’augmentation du flux de marchandises sur les ports ? Comment les données peuvent-elles être utilisées de manière intelligente ? Quel rôle le secteur maritime peut-il jouer dans la transition vers les énergies renouvelables ? « Plus que jamais, il est important de maintenir le dialogue entre toutes les parties prenantes. Nous sommes heureux et fiers de pouvoir continuer à travailler pendant au moins 2 ans », explique le professeur Dr Sys.

Pour en savoir plus, lisez le communiqué de presse ici.

Actualités

06.07.2021

BNP Paribas Fortis soutient le pionnier en biotechnologie Biotalys dans ses premiers pas en bourse

L’entreprise gantoise a mis au point un premier produit innovant pour protéger les cultures de manière biologique et veut à présent attirer de nouveaux capitaux.

L’entreprise agrotechnologique Biotalys est cotée pour la première fois en bourse depuis ce vendredi. BNP Paribas Fortis Private Equity, qui aide les entreprises prometteuses à réaliser leurs ambitions de croissance, a soutenu l’introduction en bourse de l’entreprise en tant qu’investisseur de référence.

Spécialisé dans la lutte biologique contre les maladies des plantes, Biotalys a mis au point son premier produit qui permet aux producteurs de fruits et de légumes de protéger leurs plantes contre le mildiou et la moisissure grise. Le produit est une alternative durable aux produits chimiques visant à réduire les pertes alimentaires entre le champ et l'assiette. L’innovateur gantois le produit sur base de protéines, une technologie qui n’avait encore jamais été développée dans le secteur agricole.

Le capital boursier fraîchement levé servira principalement à financer la gamme de produits existants et la phase de commercialisation.

En savoir plus sur le private equity ? Découvrez-le ici.

Actualités

29.10.2020

L’impact des élections américaines

La plus grande puissance mondiale choisit son prochain président dans quelques jours. Trump ou Biden, Biden ou Trump ? Celui qui l’emportera devra gérer divers dossiers comme le précise Koen De Leus sur son blog. 

Tous les regards sont portés sur les Etats-Unis depuis plusieurs semaines. Les élections prévues le 3 novembre verront en effet s’opposer le président sortant Donald Trump à Joe Biden, son challenger. Peu importe qui gagnera les élections, il aura du pain sur la planche dès son investiture comme le précise Koen De Leus, Chief Economist BNP Paribas Fortis, dans son dernier billet sur son blog.

Comment combattre la pandémie du coronavirus, quelles mesures économiques pour relancer le pays, quid des relations avec la Chine ? Koen De Leus établit les différentes options des candidats.

Découvrez tout cela sur le blog de Koen De Leus.

Actualités

See all news

Discover More

Top